Valoriser l’entretien professionnel

Tous les salariés doivent bénéficier, au moins tous les deux ans, d’un entretien professionnel axé sur leurs perspectives d’évolution professionnelle, l’entretien professionnel, à ne pas confondre avec l’entretien d’évaluation. Temps d’échange privilégié avec l’encadrant, l’entretien professionnel permet au salarié :

  • de revenir sur son parcours dans l’entreprise, les formations suivies, les certifications obtenues ;

  • de faire le point sur ses compétences ;

  • d’exprimer ses souhaits, ses désirs de changement ;

  • de s’informer sur les dispositifs d’aide à l’élaboration d’un projet professionnel et les  possibilités d’accès à la formation et aux certifications ;

  • d’envisager une évolution professionnelle et de réfléchir aux moyens de la mettre en œuvre : bilan de compétences, formation, mobilité, attributions de nouvelles missions, etc ;

  • de recueillir des informations sur les projets de son entreprise, ses besoins, ses attentes et l’évolution prévisible de son emploi.

L’entretien professionnel est systématiquement proposé à l’issue de certaines périodes d’absence ou de réduction d’activité. Tous les six ans, il doit inclure un bilan du parcours professionnel du salarié.